Catégorie: On en parle

Un beau grand catalogue d’armes et d’armures pour Dungeonslayers

Vous pensiez que le Père Noël vous avait oublié? Vous pensiez que nous avions abandonné? Mais non! Après les Fêtes, on a encore quelque chose à vous offrir: cette jolie petite aide de jeu conçue par Bruder Grimm, traduite et mise en page par Vik vous permettra de pourfendre vos ennemis avec toutes sortes de nouvelles armes…

Il faut dire toutefois que l’équipement listé dans ces deux pages bien remplies n’est pas à la portée de toutes les bourses… Les armes et les armures d’adamantium, en cristal, en mithril ou en mithril noir (!),  ce n’est pas donné…

Côté armures, les Clercs, les Mages de batailles (niv. 10+) et autres lanceurs de sort blindés trouveront que ça vaut bien le coût, ces métaux rares, car ils verront leurs souhaits exaucés avec des protections qui pénalisent beaucoup moins leurs scores de LSC et de LSO… Gare à leurs adversaires!

Quant aux aventuriers frileux, ils dénicheront des bonnets en fourrure et des tuniques rembourrées pour affronter les rigueurs hivernales, utiles pour des aventures que nous avons déjà publiées ici…

Et si vous, comme MJ, voulez donner un style oriental à votre partie, la liste des armes comporte tout ce qui est nécessaire pour équiper vos ninjas, samouraïs et bushis et autres héros des épopées nippones…

Il y a aussi quelques armes propres à des races que l’on rencontre dans bien des univers de jeu traditionnels : arbalète gnomique, hache de guerre orque, lance-pierre halfeling, masse d’ogre, harkis d’elfes noirs…

Bref, il y a aussi tout ce qu’il faut pour écraser, taper, trancher, couper, percer, assommer, casser, briser, enfoncer, blesser, arracher, accrocher, fouetter, déchirer, amputer, étriper, démembrer, éviscérer, décapiter, tuer, massacrer ou occire votre prochain.

Joyeux Noël en retard!

Armes et amures, une aide de jeu pour Dungeonslayers, conçue par Bruder Grimm, traduite et mise en page par Vik (PDF, 160 Ko)

Dungeonslayers version zombie 

Le système au cœur de Dungeonslayers, le Slay Engine, a donné naissance à quelques adaptations qui n’ont pas toutes vu le jour en français. Malheureusement. Mais ça ne va pas nous empêcher de vous en présenter quelques-unes ici

Au menu aujourd’hui: Zombieslayers et Corpseslayers.

Kalajel, à qui l’on doit ces deux très intéressants ouvrages, a mis en place tout ce qu’il faut pour récréer l’ambiance de siège et d’urgence dans lequel sont plongés les survivants d’une attaque de zombies, notamment les tables d’équipements de départ de Zombieslayers et les règles spéciales de Corpseslayers concernant les ressources, fournitures et munitions.
Le passage d’un système spécialement conçu pour des univers fantastiques à un monde apocalyptique  – bientôt post-apocalyptique – a nécessité des ajustements, notamment la création des nouvelles classes de base (bagarreur, fouineur et bricoleur), la disparition des sortilèges (tiens, c’est surprenant) et l’invention de talents appropriés.

Qu’est-ce que serait un univers de jeu sans ses propres monstres? Dans les sections dédiées à la maîtrise du jeu, Kalajel donne toutes les indications nécessaires pour créer des zombies sur mesure dans le plus pur esprit Dungeonslayers (avec des points).

Dernière particularité qui mérite le détour, c’est que le fameux Zombieslayers et sa suite très réussie sont basés sur la version 3.5 de DS.

A télécharger au format PDF, parfois zippés: 

NOTES – Les différences clés entre la version 3.75 et 4e édition

Les diffèrences majeures concernent les caractéristiques des personnages et quelques. A mon humble avis, l’esprit demeure le même. 

– Les Caractéristiques ont des fourchettes différentes: entre 2 et 10 pour la 3.75 et entre 4 et 8 pour la 4e édition.

– DS 3.5 comporte une valeur de combat de plus: l’Esquive (Dodge en anglais), composée de MOB + Ag – VA. Au combat, le joueur décide s’il renonce à attaquer pour appliquer le résultat d’un test d’Esquive à celui de son test de Défense. Dans la 4e édition, l’Esquive est couverte par le talent du même nom ou par l’utilisation des Points de carnage.

– La progression des niveaux diffère légèrement en ce qui concerne les paliers, il n’y a pas de classes de Héros 

– Les sorts et les talents ne sont pas les mêmes, même si certaines se ressemblent. 

Dungeonslayers a son forum en français… à vous de jouer!

Olav_den_helliges_saga_CK5.jpg

Sous les carapaçons brillants de mille feux, la grande horde des joueurs de Dungeonslayers attendait, drapée dans une réserve hautaine, l’ouverture de l’althing moderne: le forum dédié à leur jeu favori.

 

Le forum de Dungeonslayers vient de voir le jour. Il devrait permettre de discuter sur différents sujets.

Mais à voir la tête que fait celui en anglais… faudra se battre pour qu’il y ait un peu de la vie là-dessus.

Je ne peux donc que vous inviter à faire comme les Vikings juste là, à regarder vers l’avenir et à poster comme des malades vos éruptions créatrices, vos envies de traductions et vos idées fusantes.

Allez, 20 xp par nouvelle idée.

Des éditions électroniques de Dungeonslayers en français

peop026

La toute première partie de Dungeonslayers, 1re édition. À gauche, St-Kennig écoute ses joueurs réclamer des règles plus étoffées, des talents et des sortilèges pour leurs personnages. 

 

Dans la série des réflexions sur les possibles de Dungeonslayers en français, je voudrais discuter avec vous de l’opportunité ou pas de distribuer les règles dans des éditions électroniques utilisables. En effet, le PDF qu’on offre maintenant n’est pas vraiment adapté aux écrans tout comme il n’est pas idéal pour l’impression.

Comme on ne dispose pas des droits d’exploitation commerciale – ce qui permettrait de distribuer  une édition papier, je vous laisse le soin de vous la fabriquer à la maison – je me dis que des éditions électroniques bien foutues permettraient de continuer à livrer les règles dans un format agréable et surtout utilisable autour d’une table de jeu.

Ces éditions pourraient disponibles dans les formats suivants:

  • Une version iBook pour iPad.
  • Une version ePub, Mobi ou je ne sais quel autre format pour liseuse électronique.
  • Une version HTML – pourquoi pas? –qui permettrait de faire une édition statique (et responsive design) du livre des règles.

D’ailleurs…

De quelle manière consultez-vous les règles, pendant et entre vos parties? Comment les distribuez-vous à vos joueurs (à condition bien sûr que vous ne suiviez pas ce blog simplement pour la beauté de l’art)?

Vous en avez fait une version imprimée? Vous l’avez tirée sur Lulu ou sur votre vieille Canon i560?

Quelle utilisation feriez-vous de ce document électronique? Est-ce qu’il y aurait des améliorations à apporter à l’édition actuelle avant de la passer sous une autre forme ? Le faites-vous déjà? Quelle est votre expérience? À quoi faudrait-il porter une attention particulière?

Un forum pour Dungeonslayers en français?

the-high-chamber-of-tara-the-national-assembly-of-ireland-in-medieval-times

La vibrionnante communauté francophone de Dungeonslayers a-t-elle besoin d’un forum pour permettre à ses pétulants membres de pratiquer une saine et productive émulation? La question est soumise à votre sagace intelligence.

Il y a des fois où j’aimerais bien connaître votre avis. Vous êtes plutôt nombreux à lire le blog, un peu moins nombreux à nous écrire et une poignée à faire des suggestions ou à contribuer directement. Je ne parle pas de Vik qui passe de longues semaines terré dans son laboratoire de langue d’où il sort avec la régularité d’un métronome des traductions d’obscurs et délirants fanwerks teutons. Pour notre plus grand plaisir.

Parmi les dernières suggestions reçues, je vous soumets la suivante:

La création d’un forum en français pour fédérer la communauté des maîtres et des joueurs de Dungeonslayers.

Ce n’est pas un sondage ou un appel à contribution que je lance ici. J’ai surtout envie de savoir ce qui vous branche, ce que vous trouvez profondément cool, sympa ou utile.

Ce forum me paraît une bonne idée. Même si l’actuel forum anglophone est à l’agonie (sérieux, vous êtes passé faire un tour dernièrement?), rassembler les fans francophones pourrait créer une certaine émulation, permettre d’échanger quelques idées et peut-être de démarrer des projets francos. Vous en pensez quoi?

J’allais tout de go en créer avec Proboards, quand un doute m’a saisi: est-ce que l’interface de ce machin est en français… Parce que genre, tu vois le souci quand le prochain admin s’y attaque… Est-ce que quelqu’un a une solution gratuite et sympa en français?

J’ai toute sorte d’autres questions qui m’assaillent – sans m’empêcher de dormir –, mais que j’aimerais discuter avec vous ici avant de les lancer. Un wiki dont on parle depuis longtemps, des fanwerks francos, une nouvelle édition électronique des règles. Mais ça, on en reparlera plus tard.

Allez, les comm’ c’est juste en dessous.

ABE

MadMalik

 

 

Des tables, des tables, on ne sait plus où s’asseoir

Capture d’écran 2016-05-14 à 23.49.29.pngDungeonslayers est un jeu de table. Un jeu de rôle joué autour d’une table, certes, mais c’est surtout un jeu de tables (notez le pluriel).

Depuis des années qu’on vous gave avec des aides des jeu (presque toujours traduites par Vik, d’ailleurs s’il y a des volontaires, ce serait bien, ils peuvent nous écrire) et elles proposent toutes sortes de tables.

Des tables de rencontres aléatoires, des tables de donjons aléatoires, des tables de backgrounds pour vos personnages. Il y a des tables pour choisir la guilde à laquelle votre magicien appartient ou de quelle école provient votre guerrier.

Il y a même une table pour revisiter les clichés:  cette énorme aide de jeu sur les tavernes et auberges qui fera qu’aucun des troquets de votre pays imaginaire ne ressemblera à une autre.

Il y aussi les tables utiles: la progression des niveaux, les listes d’armes et d’équipements, les tables de tests typiques, les points de carnage, tous les modificateurs imaginables… des tables dans Dungeonslayers il y en a une centaine.

Et aujourd’hui, le doc qu’on vous livre, c’est une magnifique compilation de toutes ces tables, organisées et classées selon leur pertinence en un seul document, imprimable.

Un conseil: imprimez vos tables, glissez les pages dans des fourres plastiques et mettez le tout dans un classeur, vous avez un Dungeonslayers compact et utilisable sous la main. Je ne m’en sépare plus.

Juste un petit bijou.

Tables (PDF, 492 Ko)

Une feuille de perso magique pour Dungeonslayers

Capture d’écran 2016-02-02 à 10.05.12

Raskal, un fan de Dungeonslayers, nous livre une feuille de personnage magique pour mettre en forme vos persos.

Signe particulier? Elle calcule tout! Entrez vos attributs et caractéristiques et toutes les valeurs de combat s’affichent automatiquement: points de vie, scores d’attaque de mêlée, de tir, lancer un sort ordinaire ou ciblé, tout y est…

Elle comporte aussi toute la liste des tests typiques à Dungeonslayers. Ils sont aussi calculés automatiquement, ce qui vous permet de retrouver en un coup d’oeil la valeur du test. Il faut seulement ajouter manuellement les bonus dont votre perso dispose grâce à ses talents ou son appartenance à une race et le tour est joué.

Simple et pratique, c’est magique!

Parlant de magie, les magiciens utiliseront le 2e onglet du classeur pour leurs tests magiques (sentir et identifier) et inscriront leurs sorts dans la feuille. Ici, Raskal a pris l’option Mana (points de magie). Pas très orthodoxe, mais on ne va pas lui en vouloir pour ça.

Franchement, il y a de quoi vous faire installer une imprimante à côté de votre table de jeu.

Le fichier est au format Excel. Mais il se lit très bien avec Libre Office (voui, voui, j’ai testé). Dans tous les cas, mieux vaut avoir installé la police de caractère Woodstamp. Vous la retrouverez facilement dans la page Télécharger.

(Cela dit, je dois encore faire fouetter le gobelin chargé de la mettre à jour, il y a des tas de choses qui manquent dans cette page.)

Vous pouvez trouver la feuille sur le drive de Raskal.

Encore une fois, merci Raskal! Je vous invite tous à aller faire un tour sur son blog, c’est par ici http://theraskalrpg.blogspot.fr

Et abonnez-vous à Dungeonslayers VF, il y a encore plein de petits choses à publier qui vont vous simplifier la vie de joueur et de maître…

Wikislayers

index

Cher(e)s ami(e)s rôlistes, je vous souhaite à toutes et tous une bonne année.

Qu’elle soit riche en aventures, en monstres à éradiquer, en lieux à explorer et en trésors à récolter.

Point de nouvelle traduction en ce jour. Je suis à la recherche d’un(e) diablotin(e) épousseteur(trice) volontaire, courageux(se) et motivé(e), ne recherchant pas la gloire, afin de mettre à jour et maintenir un wiki. Ce wiki a déjà été partiellement écrit par votre serviteur, mais faute de temps, il reste incomplet. Merci donc d’envoyer vos candidatures à vikleroyATyahooPOINTcom.

Jouez-vous sur un plateau à Dungeonslayers?

Pour vous faire une confidence, quand je joue à Dungeonslayers, j’utilise toujours un plateau de jeu et des figurines. J’en ai différentes sortes:

  • un tapis de en vynil avec des cases carrées d’un pouce de côté (j’adore le système impérial) sur lesquels je dessine les pièces avec des feutres lavables
  • un plexi sans quadrillage sur lequel je dessine aussi le décor, les déplacement les figurines sont mesurées avec des règles de fortune graduées au pouce (je vous ai dis que j’aimais le système impérial),
  • des feuilles au format A4 collées ensemble au scotch sur lesquelles j’ai imprimé l’agrandissement de plans trouvés sur le web (j’ai une grande admiration pour les plans de Dyson Logos, si vous aimez autant que moi, vous pouvez le soutenir sur Patreon)
  • un de ces tapis de fausse herbe verte de chez Games Workshop et quelques bâtiments de fortune et des collines bricolées à l’arrache.

Alors, la question du jour!

Comment jouez-vous à Dungeonslayers?

Chers joueurs et joueuses de jeu de rôle et amateurs de Dungeonslayers, comme vous passez par ici de temps à autres, on commence de s’intéresser à ce que vous pensez.

Comment jouez-vous à Dungeonslayers? Etes-vous en  mode campagne et vivez des aventures épiques dans des âges farouches*?

Ou au contraire, vous servez-vous des Un Donj’ Une page pour jouer des aventures d’un soir avec vos amis, vous cousins-zines, vos neveux-nièces?

Ceci est le premier des sondages qui viendront vous hanter au cours des prochaines semaines.

* Devinez pourquoi je relis Rahan ces temps-ci? Le gagnant recevra un supplément Dungeonslayers en PDF en première, pas encore paru. Si, si! J’insiste!