Des éditions électroniques de Dungeonslayers en français

peop026

La toute première partie de Dungeonslayers, 1re édition. À gauche, St-Kennig écoute ses joueurs réclamer des règles plus étoffées, des talents et des sortilèges pour leurs personnages. 

 

Dans la série des réflexions sur les possibles de Dungeonslayers en français, je voudrais discuter avec vous de l’opportunité ou pas de distribuer les règles dans des éditions électroniques utilisables. En effet, le PDF qu’on offre maintenant n’est pas vraiment adapté aux écrans tout comme il n’est pas idéal pour l’impression.

Comme on ne dispose pas des droits d’exploitation commerciale – ce qui permettrait de distribuer  une édition papier, je vous laisse le soin de vous la fabriquer à la maison – je me dis que des éditions électroniques bien foutues permettraient de continuer à livrer les règles dans un format agréable et surtout utilisable autour d’une table de jeu.

Ces éditions pourraient disponibles dans les formats suivants:

  • Une version iBook pour iPad.
  • Une version ePub, Mobi ou je ne sais quel autre format pour liseuse électronique.
  • Une version HTML – pourquoi pas? –qui permettrait de faire une édition statique (et responsive design) du livre des règles.

D’ailleurs…

De quelle manière consultez-vous les règles, pendant et entre vos parties? Comment les distribuez-vous à vos joueurs (à condition bien sûr que vous ne suiviez pas ce blog simplement pour la beauté de l’art)?

Vous en avez fait une version imprimée? Vous l’avez tirée sur Lulu ou sur votre vieille Canon i560?

Quelle utilisation feriez-vous de ce document électronique? Est-ce qu’il y aurait des améliorations à apporter à l’édition actuelle avant de la passer sous une autre forme ? Le faites-vous déjà? Quelle est votre expérience? À quoi faudrait-il porter une attention particulière?

7 Commentaires

  1. Dica

    La version papier (imprimée soi-même ou en livre officiel) a toujours été ma grande préférence. Pour moi, cela va presque de pair avec la question « dés physiques ou dés virtuels ». Je préfère le physique et le palpable car réellement indépendant. Avec ce genre de support, nous ne sommes pas soumis à certains aléas (panne de courant ? Youpi, on sort les chandeliers). En l’occurrence, pour moi, c’est surtout une question de gout. Je n’ai pas la même saveur à tourner les pages d’un bouquin qu’à lire sur écran. Toutefois, je n’en nie pas les avantage. Une question d’un joueur sur un point précis peut offrir l’avantage à la source virtuelle (Ctrl+F > « mais bordel, elle est à quelle page cette règle ?!? »). Et je n’avais jamais pensé à l’idée d’une version HTML qui pourrait être sympa au niveau de l’interactivité dans la lecture (si la lecture d’un chapitre fait allusion à un sort avec lequel nous ne sommes pas familiers, un simple clique dessus et hop, on voit directement de quoi ça parle).

    Personnellement, ma version de DS a été imprimée par moi-même et rangée dans un classeur (qui est devenu TRES volumineux). L’avantage que j’y ai trouvé est que si, par exemple, une aide de jeu sur les sorts vient de paraître, il m’est aisé de rajouter une pochette plastique au début du chapitre Grimoire, et ainsi, de me faire ma petite version de DS à moi.

  2. raskal91

    Je suis passé par lulu pour imprimer en un seul volume le livre de règles et les suppléments essentiels. Durant mes parties je n’utilise que le livre de règles.

    En revanche pour d’autres jeux je me sers des versions en ligne type wiki DRS/SRD lors de la préparation des parties. Pour DS, un format wiki serait pratique (en responsive design pour les tablettes)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s