Jouer à Dungeonslayers

Thomas Trolljaeger nous fait l’honneur d’un billet sur son blog. Allez, servez-vous une mousse, allez le lire et lancez un D20!😉

Du plomb dans le virtuel

J’en parle beaucoup dans mes articles, mais peut-être serait-il utile d’expliquer exactement de quoi il retourne : Dungeonslayers est un jeu de rôle médiéval fantastique, mais en quoi est-il différent de la myriade d’autres jeux au thème similaire?

Dungeonslayers revendique l’étiquette jeu de rôle « à l’ancienne ».

Le jeu est clairement orienté vers l’exploration de donjons, avec des salles qui se suivent (et parfois se ressemblent) avec leur contenu de monstres, d’énigmes, de pièges et de trésors, le tout dessiné sur une grille à petits carreaux à l’échelle 1 case = 1m.
Les petits carreaux peuvent bien sûr devenir plus grands pour pouvoir y poser des figurines, ce qui est clairement voulu par le concepteur, et achève de donner une dimension tactique au jeu.
Le système de règles dispose d’une foultitude de talents et de sortilèges utilisables en combat ou pour se tirer de mauvais pas au fond des donjons, et…

View original post 550 mots de plus

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s