Le Djinn noir, un adversaire coriace

Une riche cité où se côtoient mages, djinns et commerçants. Une course-poursuite sur les toits de la ville, un donjon où la mort rôde à chaque pas…

Vik a traduit et mis en page un autre «Fanwerk», comme le disent nos amis allemands.

Cette aventure de deux pages plonge des personnages de niveau 9 à 12 dans une ambiance proche du Caire d’Indiana et le temple maudit ou alors d’A la poursuite du diamant vert. (Toutes ces références, ça ne nous rajeunit pas, hein? … De bleu! Elle est où cette potion de longévité?)

Les PJs se trouvent aux prises avec le fameux Djinn noir, un voleur quasi insaisissable qu’ils traqueront jusque dans son repaire. Attention où vous mettez les pieds! Cette aventure peut être jouée en lien avec La Nécropole de Cheofir, publiée plus tôt le mois dernier. L’aventure fait aussi référence à du matériel de jeu signé Christian Kennig disponible contre pièces sonnantes et trébuchantes encore en version originale.

D’ici là, vos valeureux PJs auront-ils le courage d’affronter…

Le Djinn noir (PDF, 690 Ko)

Ce «fanwerk» est signé Stefan Bushaven, traduit de l’allemand et mis en page par Vik.

Image

Un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s