Et si un PJ tombe dans un puits de 7m, empoisonné et brûlé par sa torche?

Les roleplayers anglo-saxons distinguent les règles d’un jeu et son ambiance par le crunch et le fluff. Le «crunch» désigne les parties «croquantes» ou «dures» du jeu, soit les textes des règles et la mécanique. Le fluff est la partie nébuleuse, «molle», qui décrit l’ambiance, le contexte du jeu, souvent exprimée par des textes d’ambiance et du background.

Dungeonslayers 4 en version française est 100% crunch, servi sans un gramme de fluff.

Ce chapitre est crucial: il explique comment conduire les tests, interpréter les résultats des jets de dés, les types de tests, détaille les combats. Il propose deux règles optionnelles qui, à mon humble avis, devraient accompagner toutes les parties, les Dés de la Mort et les Points de Carnage.

N’oubliez pas de nous signaler d’éventuelles erreurs ou oublis! Bonne lecture!

PS: Pour ceux qui ne découvrent ce chapitre que maintenant, les règles complètes de Dungeonslayers seront bientôt mises en ligne, assemblées en un seul document PDF. Pour l’instant, elles sont publiées section par section. Ces sections ne comportent pas des renvois de pages exacts et la numérotation est temporaire. Voilà!

Dungeonslayers 4, le chapitre des règles

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s