Créez vos monstres! – Comment donner du mordant à des monstres sans crocs? (Partie 5)

Cette première 1 règle, 1 page est une traduction et une adaptation d'un article paru dans le magazine Slay!, dédié à Dungeonslayers et d'une billet du forum dont les informations sont cruciales pour la création de monstres «maison» dans une partie de Dungeonslayers. Pourquoi? Parce que tous les monstres de Dungeonslayers voient leur puissance mesurée par des formules concoctées par l'auteur du jeu, Christian Kennig.   (PDF, 1,1 Mo)

Cette première 1 règle, 1 page est une  adaptation d’un article paru dans le magazine Slay!, dédié à Dungeonslayers et d’un billet du forum sur la création de monstres «maison».

Trouver une fiche de caractéristiques, dans les règles de Dungeonslayers, qui corresponde le mieux au monstre que l’on s’imagine ne suffit pas toujours. Il faudrait parfois en mélanger deux, voire trois. Parfois, il se mettre à jouer les Dr Frankenstein et les fabriquer de toutes pièces…

Après avoir expliqué comment utiliser les monstres en groupe, leur durcir la couenne en en faisant des adversaires héroïques ou encore en les faisant passer pour ce qu’ils ne sont pas, il est temps de voir comment jouer les alchimistes et de créer vos propres monstres tout en conservant l’équilibre propre à Dungeonslayers.

Je vous avais concocté un joli billet à ce sujet quand, pris d’une fièvre exploratrice, je suis allé visiter le côté germanophone de Dungeonslayers, j’y ai découvert un joli petit magazine qui s’appelle Slay! 

Le magazine Slay! est l'oeuvre de quelques fanatiques de Dungeonslayers. Avis aux germanophiles!

Le magazine Slay! est l’oeuvre de quelques fanatiques de Dungeonslayers. Avis aux germanophiles!

Dedans, on y détaille ce qu’un certain Dargndorp avait déjà dévoilé dans un billet du forum de Dungeonslayers en anglais. Dargndorp est dans le secret des dieux: c’est à lui et quelques autres fanatiques que l’on doit la traduction anglaise du jeu.

Grosso modo, le  papier de Slay! expose et explique les formules qui sous-tendent les valeurs des monstres, notamment la valeur de d’expérience et du Facteur de menace, de bons indices de la puissance des adversaires.

J’ai donc mis quelques Kobolds à l’ouvrage et on en a maintenant une version française, traduite de l’allemand.

Les formules de Dungeonslayers de Christian Kennig (PDF, 1,1 Mo)

Dans un prochain billet, je montrerai comment, avec quelques inspirations du Bestiaire, on peut donner corps à un Dracolisque, ce monstre mignon fruit de l’union étrange et mystique d’un Basilik et d’un Dragon et en tirer un valeur de XP et de FM.

D’ici là, essayez-y vous, vous aussi (c’est français, ça?) et peut-être qu’on se retrouvera avec un bestiaire maison, non?

About these ads

3 Commentaires

  1. Pingback: Créez vos monstres! - Comment donner du...
  2. Pingback: Créez vos monstres! – Comment donner du mordant à des monstres sans crocs? (Partie 5) | Le joyeux monde des Jeux de Rôles
  3. Pingback: Créez vos monstres! – Comment donner du mordant à des monstres sans crocs? (Partie 5)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s